English / Français en suite

 

Benoît Hamon and Fatemeh Jailani join SINGA, an international organization reinventing inclusion by making migration a source of innovation

Paris, September 09, 2021 – SINGA, a leading organization that promotes migration as a source of innovation and social cohesion, appoints Benoît Hamon as Chief Executive Officer and Fatemeh Jailani as Director of Operations. The new management team’s mission is to accelerate the international deployment of SINGA’s programs in a context where migration and social issues are intensifying.

Two backgrounds, one share commitment to inclusion and social cohesion 

Two people with careers marked by social commitment take the lead at SINGA Global to carry out the international organization’s mission.

Benoît Hamon, former Member of Parliament and former Minister Delegate for Social and Solidarity Economy, leaves political life, making a fresh start with his commitment to SINGA. As a politician and a citizen, he has always been committed to social cohesion and equality. Today, his commitment takes on a different form as he champions a major human, social and political issue: migration. He explains the reasons that led to his new role: ” I feel the need to take action, and SINGA is A movement that truly generates a tangible impact on the ground. Social and economic innovation is fueled by migration and connections. The most inclusive societies are the ones with the most innovative economies. It is all the more important to be innovative as climate change, the greatest danger we currently face, demands that we mobilize all the genius, talent and intelligence to respond collectively.

To carry out this mission, Fatemeh Jailani takes on the role of Director of Operations. The advocacy and public affairs specialist spent seven years at Mazars, where she developed and led the European Affairs department. In 2020, she founded and launched Accidental European (AE), a media platform that aims to make European policy issues accessible to a wider audience. Born in the United States to Afghan refugee parents, she has personally experienced issues related to migration and inclusion. “Our democracies need more cohesion. Migration is a polarizing topic and deserves to be demystified to be perceived differently. It is a huge lever for creating healthier, more peaceful and sustainable societies. I have experienced the potential and richness that can come from it when conditions are more favorable to the development, empowerment and social and economic emancipation of exiled people. SINGA is the organization most likely to make a difference on this issue and I am happy to join it.”   

SINGA, the international organization that values the human, social and economic potential of migration 

Migration phenomena are not new, but recent events have shown that migration is a structural issue that will become more important in the coming years. According to the UNCHR, 80 million people are exiled. This number is expected to increase to 300 million by 2050. Europe, which today hosts only 6% of the world’s refugees, is struggling to find durable solutions to bring about real inclusion of newcomers. 

Faced with this situation, SINGA aims to transform migration into a source of innovation, creativity, progress and cohesion. 

The organization develops and deploys the potential of migration through social innovation, meetings and synergies with local inhabitants. It also fosters entrepreneurship, with eight startup incubators in Europe. Benoit Hamon and Fatemeh Jailani’s arrival contribute to the organization’s ambition to scale concrete, effective and high impact solutions for building inclusive societies. 

Rooh Savar, President of SINGA Global, says: “Benoît and Fatemeh will help us to further accelerate our international development. Their rich and complementary backgrounds and expertise will be an incredible asset. We are convinced that they will enable us to strengthen our impact with our target audiences and partners.”

After nine years at SINGA, Alice Barbe, co-founder, is stepping down as CEO of SINGA Global but will maintain a strategic role as a board member. 

Guillaume Capelle, founder of SINGA, is continuing the development strategy of the organization, which he initiated 10 years ago. He is now launching an innovation studio on international mobility, to create or invest in the startups of the inclusive economy of tomorrow.

 

______________________________________________________________

 

Benoît Hamon et Fatemeh Jailani rejoignent SINGA, une organisation internationale qui réinvente l’inclusion en faisant de la migration une source d’innovation 

Paris, le 09 septembre 2021SINGA, organisation phare qui promeut la migration comme source d’innovation et de cohésion sociale, nomme Benoît Hamon au poste de Directeur Général et Fatemeh Jailani, au poste de Directrice des Opérations. Cette nouvelle direction a pour mission d’accélérer le déploiement international des programmes d’accompagnement de SINGA dans un contexte où les questions migratoires et sociales s’intensifient.

Deux parcours, un engagement commun pour l’inclusion et la cohésion sociale 

Deux personnes aux carrières marquées par l’engagement social prennent la direction de SINGA Global pour déployer les missions de l’organisation internationale : 

Benoît Hamon, ancien député et ancien Ministre délégué à l’Economie sociale et solidaire, puis Ministre de l’Education Nationale quitte la vie politique pour s’engager, différemment, au sein de SINGA. En tant qu’homme politique et citoyen, il a toujours eu à cœur de militer en faveur de la cohésion et de l’égalité sociale. Aujourd’hui, son engagement prend une autre forme et se met au service d’un enjeu humain, social et politique de taille : la migration. Il explique les raisons qui l’ont conduit à prendre cette nouvelle fonction : “Je ressens le besoin d’être davantage dans l’action, et SINGA est l’un de ces mouvements qui génère énormément d’impact sur le terrain. L’innovation sociale et économique se nourrit des migrations et de la création de liens. Les sociétés les plus inclusives sont d’ailleurs celles dont les économies sont les plus innovantes. Il est d’autant plus important d’être innovant que le danger numéro un est le changement climatique et réclame de mobiliser tous les génies, talents et formes d’intelligence pour y répondre collectivement.”

Pour mener à bien cette mission, à ses côtés, Fatemeh Jailani prend les fonctions de Directrice des Opérations. Cette spécialiste du plaidoyer et des affaires publiques a commencé sa carrière a passé 7 ans chez Mazars où elle a développé et dirigé le département des Affaires européennes. En 2020, elle a développé et lancé Accidental European (AE), une plateforme média qui a pour objectif de rendre les thèmes de la politique européenne accessible au plus grand nombre. Née aux Etats Unis de parents réfugiés afghans, elle a une expérience personnelle des questions liées à la migration et à l’inclusion. “Nos démocraties ont besoin de plus de cohésion. La migration est un sujet polarisant et mérite d’être démystifié pour être perçue différemment. Elle constitue un levier considérable pour créer des sociétés plus saines, apaisées et durables. J’ai moi-même expérimenté le potentiel et la richesse qui peuvent en découler lorsque les conditions sont plus favorables au développement, à l’autonomisation et à l’émancipation sociale et économique des personnes exilées. SINGA est l’organisation la plus à même de changer la donne sur ce sujet et je suis heureuse de la rejoindre”.   

SINGA, l’organisation internationale qui valorise le potentiel humain, social et économique de la migration 

Les phénomènes migratoires ne datent pas d’hier mais les récents événements le démontrent de manière indéniable : les migrations sont des enjeux structurels qui sont amenés à prendre plus d’ampleur ces prochaines années. Selon l’UNCHR, 80 millions de personnes sont exilées dans le monde. Un nombre qui devrait augmenter à 300 millions d’ici 2050. L’Europe, qui accueille aujourd’hui seulement 6% des réfugiés du monde, peine à trouver des solutions durables pour créer des sociétés plus apaisées, inclusives et durables. 

Face à ce constat, SINGA souhaite faire de la migration une source d’innovation, de créativité, de progrès et de vivre-ensemble. L’organisation développe et déploie le potentiel de la migration à travers l’innovation sociale, les rencontres et les synergies avec des habitants locaux et l’accompagnement à l’entrepreneuriat avec 8 incubateurs en Europe. L’arrivée de Benoit Hamon et de Fatemeh Jailani s’inscrit dans une ambition de changement d’échelle avec la démultiplication de l’impact des différents programmes de SINGA qui sont des solutions concrètes pour construire des sociétés inclusives et par là même changer le regard porté sur la migration.  

Rooh Savar, Président de SINGA Global, déclare : L’arrivée de Benoît et de Fatemeh va nous permettre d’accélérer encore davantage notre développement à l’échelle internationale. Leurs parcours et expertises, aussi riches que complémentaires, vont nous être d’un atout certain. Nous sommes convaincus que leur arrivée va nous permettre d’accroître notre impact auprès de nos publics cibles et de nos partenaires.”

Après 9 ans chez SINGA, Alice Barbe, co-fondatrice, quitte ses fonctions de Directrice Générale de SINGA Global mais garde un rôle stratégique en tant que membre du conseil d’administration. Guillaume Capelle, fondateur de SINGA, poursuit quant à lui la stratégie de développement de l’organisation, dont il a été l’initiateur il y a 10 ans. Il lance aujourd’hui un studio d’innovation sur la mobilité internationale, pour créer ou investir dans les startups de l’économie inclusive de demain.

Press Contact : communication@singa.io